BANDEAU-LES-ZABLOKS

Les Zabloks

 

L’Express :

« Entre textes drôles mais non anodins et jeux de scènes endiablés, ils livrent une musique interdite aux esprits chagrins. »

Comme chez l’orchestre du Splendid ou Raoul Petite, chez les Zabloks on aime la bonne musique, les sketches, et les mots qui vont du côté où on les pousse. Enfant de Bobby Lapointe, c’est dans les petites misères et les petits plaisirs d’aujourd’hui qu’ils trouvent l’inspiration : la sécu, les majorettes, le gant de toilette… Depuis 1994, ils écument les scènes, armés d’une solide réserve de compos, légères ou amères, mais toujours sous le signe des mots qui swinguent. Des mots qui, dans la bouche de la guêpe Za, nous rappelle quelques délires higelinesques. À chaque chanson, on change d’univers visuel, d’accoutrements et de facétieuses mises en scène musicales entraînant ainsi petits et grands dans une nouvelle histoire. Y a même des marionnettes délirantes.

C’est du grand spectacle explosif pour nous réveiller les oreilles et les zygomatiques !